Recherche de nouvelles

07.17.2019 | Nouvelles sur les Produits

Le gouvernement du Québec rembourse désormais un contraceptif d'urgence plus efficace

Le contraceptif ella (ulipristal acétate) est maintenant remboursé au Québec

TORONTO, le 11 juill. 2019 /CNW/ - Allergan Inc. a annoncé aujourd'hui que ella, un contraceptif oral d'urgence d'une très grande efficacité, est maintenant couvert par la Régie de l'assurance maladie du Québec (RAMQ). Le contraceptif, qui est remboursé et offert dans toutes les pharmacies de la province, est indiqué pour la prévention de la grossesse lorsqu'il est pris dans les cinq jours (120 heures) suivant une relation sexuelle non protégée ou l'échec connu ou soupçonné d'un moyen de contraception1.

Le contraceptif ella repousse les limites de la « pilule du lendemain ». Il peut être administré jusqu'à cinq jours après une relation sexuelle non protégée2 et il est plus efficace que les autres contraceptifs oraux sur le marché2/3.

« L'annonce qu'a faite la RAMQ aujourd'hui est une excellente nouvelle pour les femmes de notre province », a déclaré le Dr Fabien Simard, Président sortant de l'Association des obstétriciens et gynécologues du Québec (AOGQ). « Désormais, toutes les Québécoises à la recherche d'un contraceptif d'urgence auront à leur portée plusieurs options thérapeutiques efficaces », a-t-il ajouté.

Les Canadiennes sont exposées à des risques de grossesse non planifiée pendant une partie considérable de leur vie3. Les femmes utilisent les contraceptifs d'urgence pour prévenir une grossesse après une relation sexuelle, mais avant l'implantation.

« Il est important que les femmes connaissent les traitements qui sont les mieux adaptés à leurs besoins individuels, a expliqué Ema Ferreira, pharmacist, CHU Ste-Justine, vice-dean, Faculté de pharmacie, Université de Montréal. Ce meilleur accès est un grand pas dans la bonne direction pour la santé des Québécoises. »

Faits sur ella

  • Le contraceptif d'urgence ellaTM (ulipristal acétate à 30 mg) est plus efficace que les contraceptifs d'urgence à base de lévonorgestrel2/3.
  • ellaTM peut être pris jusqu'à cinq jours après une relation sexuelle non protégée2/3.
  • ellaTM est également efficace chez les patientes dont l'indice de masse corporelle (IMC) est élevé*4.
  • ellaTM est offert sous forme d'un comprimé unique et simple1.
* Remarque : L'efficacité n'a pas été évaluée chez les femmes dont l'IMC est supérieur à 35 kg/m2.

« Nous saluons la décision de soutenir les droits génésiques des femmes prise par le gouvernement du Québec, a déclaré Peter Dale, chef, Département Santé de la femme chez Allergan Inc. Les femmes à la recherche de solutions pour diminuer le risque de grossesse après une relation sexuelle non protégée peuvent compter sur ella™, une option plus efficace et, à compter d'aujourd'hui, plus largement accessible. »

1 Monographie de ella™ (ulipristal acétate). Allergan. 2018.
2Glasier et coll. Lancet. 2010. 13 février, 375(9714):555-562.
3SOGC. Journal d'obstétrique et gynécologie du Canada (JOGC). Octobre 2015, 37(10, Suppl.):S5-S11.
4 Glasier et coll. Contraception, 11 février 2011, 84:363-367.